5 bonnes raisons de partir en randonnée en Auvergne

L’Auvergne est une terre d’histoire en France, mais elle est aussi la terre des volcans. Ses paysages sauvages formés de montagnes et d’immenses plateaux font le bonheur des amateurs de randonnées. La région permet aussi bien de randonner à pied qu’à vélo et à cheval. Si vous êtes des fans d’équitation et d’aventure en pleine nature, alors elle réunit tous les ingrédients pour vous faire vivre une belle expérience. Voici 5 bonnes raisons de partir en randonnées équestres en Auvergne.

Des paysages époustouflants

Quand on décide d’explorer la nature en randonnant, c’est souvent pour se ressourcer, découvrir des paysages sauvages et casser avec son quotidien. On recherche les sensations, la liberté et l’aventure. C’est tout ce que l’Auvergne vous promet avec ses volcans, ses montagnes, ses forêts et ses paysages époustouflants, à découvrir en longeant ses magnifiques itinéraires. Elle vous permettra de découvrir un environnement d’exception, dissimulant différents curiosités et des sites naturels. Une aventure que vous pourrez vivre en famille ou entre amis.

Une faune exceptionnelle

Au cœur des sites comme le Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne et le territoire préservé de la région, les visiteurs peuvent aussi découvrir une faune exceptionnelle. L’estuaire de la Loire sert, par exemple, de refuge aux espèces de poissons comme le saumon atlantique, mais aussi diverses espèces de mammifères et d’oiseaux. En automne, on peut aussi découvrir et écouter le brame du cerf dans le territoire du Cantal.

Une richesse historique

Une randonnée en Auvergne, c’est aussi une occasion de découvrir sa richesse historique. Il faut savoir profiter d’un détour pour visiter les attractions de la région. Dans la liste des sites incontournables, on pourra citer le parc Vulcania, les volcans du Puy-de-Dôme, la basilique d’Orcival, la cathédrale Notre-Dame de l’Assomption de Clermont-Ferrand, la forteresse de Polignac… N’oubliez pas les sites naturels comme le Massif du Sancy, le lac de Pavin, le lac de Chambon, le plomb du Cantal…

Un large choix de destination

Du Puy-de-Sancy aux Monts du Cantal en passant par le Puy-de-Dôme, le plateau du Cézallier, le mont Mézenc en Allier, les destinations randonnées se diversifient en Auvergne. Ainsi, vous êtes entièrement libre de choisir où partir pour votre escapade. Vous noterez que pour effectuer des randonnées pédestres, le Cantal, le Puy-de-Sancy, le Puy Mary et le Puy-de-Dôme offre de multiples possibilités grâce à leurs sentiers dédiés. Pour les randonnées en VTT, l’Allier et la Haute-Loire sont à découvrir.

Des parcours pour tous les niveaux

La région auvergnate s’étend sur 26 000 km2. Elle abrite de nombreux sentiers et itinéraires pour tous les niveaux. Que vous débutiez ou soyez randonneurs confirmés, vous pourrez emprunter les GR ou les parcours adaptés à votre niveau. Il y a des randonnées à faire en une journée ou sur plusieurs jours. Vous pouvez aussi vous faire accompagner par un guide ou non. À tous les coups, les paysages préservés du Cantal, la chaîne des Puys, le Sancy…

Préparer votre séjour

La préparation est le gage d’un séjour randonnée réussi, en Auvergne ou ailleurs. Vous devrez vous équiper correctement pour vivre sereinement cette aventure. Il y a l’incontournable sac à dos randonnée où mettre votre nourriture, votre matériel de camping et votre couchage (selon la durée de votre itinéraire). Vous devez aussi prévoir les vêtements, les chaussures de randonnées et les accessoires à usage fréquent.

Sur la route, vous aurez notamment besoin d’avoir à portée de main une gourde pour vous hydrater, la trousse de premier secours et un couteau de randonnées. En général, les randonneurs emportent un couteau suisse avec un briquet ou des allumettes qu’ils glissent dans une poche externe, facilement accessible. Certains portent également un couteau opinel à la ceinture. Le couteau est un véritable accessoire de survie dans la nature dans la mesure où il est multifonction. Cet outil aide à préparer la nourriture, à découper du bois pour faire du feu, à désherber un passage, à creuser un trou, à construire un abri, à pêcher et à chasser lors de camping sauvage… et à bien d’autres tâches essentielles.

À côté, n’oubliez pas votre téléphone, un GPS ou une carte pour vous orienter, un appareil photo, une trousse de pharmacie et une crème solaire.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *